© 2017 pour Quatuor Arpeggione

 

Le Quatuor Arpeggione se constitue en 1988 et a choisi son nom en hommage à Franz Schubert. Il s'attache par ailleurs à interpréter l'ensemble du répertoire pour quatuor à cordes, de Haydn à nos jours. Lauréat du Concours international d'Évian en 1989, il entre la même année à la Fondation Menuhin.

 

 

De 1989 à 1993, les "Arpeggione" sont en résidence à la Sorbonne où ils donnent des master-classes et inaugurent une série de concerts dans l'amphithéâtre Richelieu. Ils se produisent au Théâtre des Champs-Élysées, du Châtelet, à l'Opéra Bastille, au Musée d'Orsay, au Carrousel du Louvre, à la Salle Gaveau et enregistrent régulièrement sur France-Musique, Radio-Classique, Radio-Suisse-Romande, Arte ou Muzzik qui leur consacre un film de 52 minutes. En 1990, le QA est distingué par la critique lors de sa première apparition au festival de Salzbourg, puis est invité par Gidon Kremer au festival de Lockenhaus. Suivent alors des engagements dans presque toute l'Europe et les plus grandes manifestations étrangères : Wigmore Hall à Londres, City of London Fest., Huddersfield Contemporary Music Fest., Wiener Classik Fest., Linz, Dresde, Essen, Leipzig, Hambourg, Weimar, Madrid, Barcelone, Bruxelles, Lausanne, Genève mais aussi Los Angeles, Santa Barbara, Université d'Illinois, Ottawa, Toronto, l'Amérique Latine, le Proche-Orient, la Suède et la Russie… Yehudi Menuhin les choisira pour fêter ses 80 ans, évènement célébré à Paris.en 1996 au Palais de l'Élysée . En 2008 le Quatuor Arpeggione souhaite avec éclat son 20e anniversaire, avec une double intégrale Beethoven à Paris qui fait salles combles… Engagé également dans la musique de son temps, il crée plusieurs quatuors dont certains lui sont dédiés. Le Quatuor Arpeggione s'est toujours passionné pour les programmes éclectiques et variés : cycles ou intégrales Haydn, Mozart, Beethoven, Schubert, Schumann, scènes théâtrales avec La Sonate à Kreutzer d'après Tolstoï, et spectacles sous les étoiles :« Astromusik » notamment à Paris au planétarium de la Cité des sciences. Depuis 2006, les Arpeggione ont consacré plusieurs programmes au répertoire de compositeurs russes et géorgiens, tels que Soulkhan Tsintsadze, Giya Kancheli (« Night Prayers ») ou encore Mikhaïl Odzeli, qui leur dédiera un quatuor (« Souvenir » ). Le Quatuor Arpeggione s'est produit avec de nombreux artistes parmi lesquels : - pianistes : F.Aguessy, L.Cabasso, S.Carbonel, H.Cartier-Bresson, J.Ph.Collard, M.Dalberto, E.Ferrand N'Kaoua, M. Fingerhut, P.Godart, N.Lee, J.M.Luisada, M.Pikulski, M.Rubasckyte, M.Scharapan, K.Stott, G.Torma , M.Vitantonio ; - violoncellistes : R.Chrétien, M-Th.Grisenti, A.Meunier, J.Pernoo, D.de Williencourt, D.Yablonsky ;- altistes : T.Coman, J.Dupouy, K.Lethiec, B.Pasquier ; - clarinettistes : Fl.Héau, M.Lethiec, P.Messina, P.Moraguès, B.Yannotta ; - harpistes : I.Moretti, H.Storck ; et les sopranos : P.Bouveret, V.Tabery et G. Webster.