© 2017 pour Quatuor Arpeggione

Isabelle
Flory

Premier prix de violon et de musique de chambre au CNSM de Paris à 15 ans, Isabelle Flory suit les cours de musique de chambre donnés par Joseph Calvet Entrée au cycle de perfectionnement de violon, elle reçoit les conseils de Joseph Gingold, Christian Ferras et Henryk Szeryng.
- 1971: lauréate du concours international Jacques Thibaud, elle obtient une bourse de trois ans pour étudier au conservatoire de Moscou avec Leonid Kogan.
- 1976: lauréate du concours Carl Flesch, elle passe sept années à Londres où, parrainée par Yehudi Menuhin, elle commence une carrière de soliste tout en professant de 1978 à 1982 à la "Guildhall School of Music" de Londres.
- 1982: de retour en France, elle crée l'Ensemble Arpeggione avec lequel elle enregistre plusieurs disques et réalise son rêve en fondant le Quatuor Arpeggione.
Elle est lauréate de l'Action Philip Morris et de la Fondation Menuhin.
Isabelle Flory a joué en soliste dans la plupart des pays d'Europe. Avec Gabriella Torma, elle a donné plusieurs fois l'intégrale des sonates de Beethoven.
Avec Nicolas Risler elle forme le duo "2 violons en ballade..."

Yuri
Kuroda

  Née à New York, Yuri Kuroda commence ses études de violon à l’âge de cinq ans avec Satoru Arai, au “Suzuki Talent Institute” à Kyoto. A neuf ans, elle joue le Concerto de Bach avec l’Orchestre Concertino di Kyoto, et plus tard, le Concerto de Vivaldi avec Felix Ayo. 

2003, entrée dans la classe de Gérard Poulet à l’Ecole Normale de Musique de Paris. Elle y obtient  le “Diplôme Supérieur de Concertiste” de violon à l’unanimité en 2005. Elle se perfectionne également auprès de Jean Mouillère, Roland Daugareil, Christian Ivaldi...

Lauréate de nombreux concours internationaux; 1er Grand Prix au “Concours International Jean-Sébastien Bach” à Paris, Prix d’interprétation de musique contemporaine au “Forum Musical International de Normandie” , Prix Spécial au “Concours International de violon Prix Rodolfo Lipizer” en Italie, 3ème prix au “Concours International de violon Toshiya Etoh” à Tokyo.

Depuis, elle se produit régulièrement en soliste et musique de chambre en Allemagne, France, Italie, Pay-Bas, Suisse, Pologne, Japon, Etats Unis…et notamment avec l’Orchestre Philharmonique du Japon, l’Orchestre Philharmonique de Czestochowa en Pologne.

En 2010, elle enregistre chez Polymnie un disque “live” consacré aux œuvres de Debussy et  à la Sonate de Claude Pascal dite de Vinteuil  (création mondiale) avec le pianiste Simon Zaoui.

Artchyl
Kharadze

Premier prix d'alto au Conservatoire National Supérieur de Tbilissi (Georgie), Artchyl Kharadze est diplômé de l'Académie de Musique de Moscou, où il travaille avec le Maître Borisovski.
Toujours à Moscou, II est ensuite dans la classe de Berlinski, du quatuor Borodine, où II passe son 3ème cycle de musique de chambre.
De 1972 à 1979 il est Alto-Solo de l'Orchestre Philarmonique Georgien à Tbilissi.
C'est alors la création du Quatuor de Tbilissi (1979) avec lequel il remporte le 1er Prix au Concours de Quatuor à cordes de l'Union Soviétique.
L'année suivante le Quatuor entame une carrière internationale, après avoir gagné le 2ème Grand Prix au Concours International d'Evian.
En 1987 le Quatuor de Tbilissi obtient le 1er Prix au Concours International de Quatuor à cordes Dimitri Chostakovitch.
La détérioration de la situation politique en Georgie empêche le Quatuor, alors en tournée en France, de rentrer dans leur pays. Le Ministère de la Culture leur offre alors une résidence à Blois pendant plusieurs années (1993-1996), poste qu'ils occuperont jusqu'à la fin de leur collaboration.
De 1996 à 2001 Artchyl Kharadze est professeur au conservatoire du Caire (Égypte) et rejoint le Quatuor Arpeggione en avril 2006.
Artchyl Kharadze joue un « Francesco Ruggieri » de 1716

Renaud 
Mallaury

Après ses études à Paris et à Strasbourg dans les classes de Philippe Bary et Jean Deplace, Renaud Malaury se perfectionne auprès de Philippe Muller, Roland Pidoux, et Miklos Perenyi.

Aujourd’hui, il est l’invité des formations de musique de chambre les plus diverses. Il a pour partenaires son épouse Mariko Tsuge-Malaury, Serge Blanc, Bernadette Gardey, Bruno Pasquier, Jean-François Zygel, les solistes de l’Orchestre de Strasbourg et de l’Orchestre de Freiburg, l’ensemble LINEA, …

Il a également été membre du Quatuor Bedrich et de l’Ensemble Voix Etouffées avec lequel il a joué dans la plupart des grandes villes européennes (Paris, Prague, Vienne, Londres, Varsovie, …). Avec cet ensemble, il a participé à plusieurs enregistrements discographiques dont un consacré à Arnold Schoenberg et un autre à Ernst Toch. 

Renaud MALAURY intègre en 2007 l’Orchestre Lamoureux  au poste de 2ème violoncelle solo et est régulièrement invité au sein de l’orchestre de l’Opéra de Paris, l’Orchestre National de France, l’Orchestre National d’Ile de France.